Didier Lequeux - saltimbanque

Cie le Roi de Rien

http://sakatou.blogspot.fr/search/label/Cie%20Le%20Roi%20de%20Rien

07-Affiche_Didou

ce spectacle fut créé courant 2012/2013 suite à une étude de plusieurs semaines, nous sommes en février 2014 et l'actualité l'a rattrapé : il est devenu plus que nécessaire de le diffuser!

OBéRIOU, un évènement dans la démesure:

90 000 cm3 de matériel

60 000 cm2 d'espace scénique

8 marionnettes

3 poèmes

1 pomme de terre

1 saltimbanque

1 vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=aPYt3yANY4E

et...

0 émission de gaz à effet de serre

OBéRIOU est un spectacle familial

où est fait un amalgame éhonté et assumé entre les néonazis, les populistes, les réactionnaires et les partis d'extrême-droite, il incite à la haine du fascisme et fait l'apologie de la liberté

Tout cela avec pour seules armes le rire et la poésie.

Encensé par la critique lors du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes 2013 à Charleville-Mézières (cf.le journal du festival en pièce jointe), voici comment en parle le public :

Edith Lombardi

psychologue clinicienne

Secrétaire de l'association "Marionnette Thérapie"

Bonjour Didou,

Ce fut une belle surprise que de découvrir votre spectacle Obériou, au hasard des rues, lors du Festival international de la Marionnette de Charleville-Mézière, en 2013.

Nous flânions, mon mari et moi, quand nous avons été arrêtés par votre petit castelet. Passent des classes de collège, avec leurs professeurs, qui s'arrêtent aussi. Le spectacle commence, nous sommes saisis, les enfants sont en grande écoute eux aussi. Nous entendons les poèmes de Daniil Harms, qui connût l'hôpital psychiatrique, sous Staline, pour s'être opposé à l'arbitraire, à la censure de l'être.

Ce n'est pas rien d'avoir construit un spectacle aussi abouti à partir de trois poèmes, le pari était difficile à tenir, et il fut tenu, à la perfection!

Ce fut également très intéressant, à la fin, de découvrir les petites marionnettes faites de chiffons, sans couture, sur le modèle des poupées que créaient les femmes en Russie, femmes pauvres, mais très ingénieuses.

Merci à vous ! Nous serons heureux de vous retrouver au prochain festival, ou à d'autres occasions.

Edith Lombardi.

http://edithlombardi.edhel.org/

5, chemin Marguerite Marchand

25 000 Besançon

edithlombardi@free.fr