LaGazette-EnTete

Saison culturelle 2019

D'avril à septembre, des stages, concerts, ateliers, projections, performances, résidences et autres initiatives impromptues ont eu lieu à l'Hélice Terrestre, initiées par Artrodytespace, à raison d'une concentration d'évènements sur un week-end par mois. 200 personnes ont profité de ces belles propositions. Le site a reçu plus de 2000 visiteurs entre juin et septembre, sans compter les journées du patrimoine ont eu un beau succès avec plus de 250 visiteurs.

Nous avons partagé de beaux moments in situ, toujours des découvertes donnant lieu à des envies des projets. L'hélice continue d'inspirer des artistes et amateurs d'art.

Vous qui connaissez et aimez ce lieu et cette œuvre, nous comptons sur votre participation et votre soutien pour :

  • rendre à l'œuvre de Jacques Warminski toute son intégrité ;
  • redonner à l'Hélice Terrestre l'esthétique apportée par cette structure en bois très plastique
  • préserver l'œuvre des intempéries et ainsi empêcher les infiltrations d’eaux de pluie qui érodent le talus.

Une campagne de collecte de dons pour restaurer l’Hélice Terrestre

Organisée en plusieurs étapes, une campagne de collecte de dons est lancée depuis le 15 octobre sur la plateforme Helloasso.

Cette campagne fait suite à une 1ère collecte intitulée « marrainage des planches » organisée fin 2017, début 2018, suite au démontage de toute la structure bois de l’hélice (bardage, ossature, escalier, chemin de circulation), pour des raisons de vétusté et de sécurité. Cette 1ère collecte a permis de recueillir 4600€ mis en réserve, auprès des 71 donateurs que nous remercions à nouveau. Mais cette somme ne suffit pas à financer la restauration de la partie bois de l’Hélice, estimée à environ 70 000€.

C’est pourquoi l’association lance une 2ème campagne avec un objectif de collecte de 30 000€ pour, dans un 1er temps, refaire la structure de l’escalier, du chemin de circulation et du bardage en lames de bois de l’hélice, soit en bois, soit en acier galvanisé.

Vous pouvez participer soit :

 

En cliquant sur ce lien : https://www.helloasso.com/associations/artrodytespace/collectes/ensemble-sauvons-l-helice-terrestre-l-oeuvre-de-jacques-warminski

Le paiement en ligne est tout à fait sécurisé.

 

En adressant un chèque à Jean-Luc Cerneau, vice président de l’association, 10 rue C Colomb, 49460 Montreuil-Juigné.

L’association étant reconnue d’intérêt général, les dons sont défiscalisables à partir de 30€, à hauteur de 66% du don versé.

 

Nous vous sommes reconnaissants par votre don de contribuer à sauver cette œuvre unique qui doit rester un fleuron du patrimoine troglodytique du Saumurois et un témoignage de la puissance créatrice d'un homme, pour que cette œuvre continue à émerveiller et à étonner les générations futures.

 

A chacune de mes visites, j’ai toujours été époustouflé par la transformation de l’Hélice, qui, rien d’étonnant pour une hélice, décollait à chaque fois vers les tréfonds esthétiques de mon inconscient. Une grande œuvre d’art, qui, aujourd’hui revit grâce à l’acharnement de l’association ARTRODYDESPACE la bien nommée. Un chef d’œuvre en péril renait sous nos yeux en Anjou, il faut le faire savoir !!! Comme la Drôme honore le Facteur Cheval, l’Anjou serait bien inspiré d’honorer Jacques Warminski, même si ce patronyme est plus difficile à mémoriser !

 

Fabrice Dossot

Témoignage d’un adhérent : souvenirs de l’Hélice

Par un beau jour d’été, dans les années 90, je m’étais endormi dans un siège en béton qui épousait la forme de mes fesses. Sous moi, l’Hélice convexe, sous elle, l’Hélice concave, derrière, un champ de lin aux fleurettes bleues. Un champ ? Un chant devrais-je écrire tant la brise légère qui me rafraichissait les neurones pénétrait ma peau et récompensait ma méditation de sensations aussi olfactives qu’auditives. L’agriculteur voisin avait eu la bonne idée de semer du lin pour harmoniser la couleur de son terrain avec celle de l’Hélice. Merci à cet homme de la terre, artiste en herbe, pour son attitude respectueuse envers l’œuvre monumentale de Jacques Warminski.

Lequel artiste pénétra soudainement dans le cœur de son « archi-sculpture », me tirant de ma torpeur pour m’inviter à partager le cabernet de l’amitié. Je n’ose écrire « le verre » qui en l’occurrence aurait été celui des bouteilles que nous avons vidées gaillardement en moins de temps qu’il n’en avait fallu au vigneron pour les remplir.

25 ans plus tard, au moment où j’écris ces lignes, je fais appel à mes pauvres notions de mathématiques pour rassembler mes neurones et raviver ce moment de pur bonheur :

Soleil + bleus de l’Hélice, du pull de l’artiste et du champ de lin + siège ergonomique en béton + présence de Jacques Warminski + effluves florales et vineuses + musique de la brise dans les cordons jaunes et bleu tendus (les initiés comprendront) + fraicheur du cabernet = un moment de gratitude et de pure éternité… CQFD.

Chiffres clés au 1er septembre 2019

 

Nombre d’adhérents : 80

Nombre de visiteurs : 2184

Nombre d’adultes spectacles et ateliers : 200

Nombre de scolaires ateliers taille de pierre : 550

Par rapport à 2018, le nombre d’adhérents a considérablement progressé (+ 50). Il en est de même du nombre de visiteurs (2168 pour toute l’année 2018) et du nombre de stagiaires scolaires (+ 250).