Popov_0004

Complices jusque dans la plaisanterie, Jean "Popov" s'est emparé de la mandoline de Jean-Michel...

Coupe du monde de rugby oblige, une assistance moins nombreuse qu'à l'accoutumée avait décidé de faire le déplacement vers "l'Hélice" pour vibrer aux précis et merveilleux accents de la mandoline de Jean-Michel PINEAU et aux percussions de Jean "Popov" CHEVALIER...

 

Immédiatement mis à l'aise par nos deux complices, les spectateurs surent d'emblée que les attendaient 45 minutes de phrases musicales répétitives et que personne ne leur en voudrait de "quitter le bateau" avant l'entr'acte !...

 

Pour autant, celles et ceux qui "tinrent bon" se laissèrent envoûter à loisir par la magie des accents mélodieux, parfois suraigus de la mandoline auxquels répondaient invariablement les mêmes percussions sur les "rototom" et sur les petites boîtes à rythme, fruits d'une dextérité, d'une précision et d'une constance incroyables du Maître des lieux : Jean "Popov" Chevalier : chapeau bas, ami Jean !

 

Le concert avait certes de quoi surprendre mais la plupart d'entre nous n'avons pas vu passer le temps, pris que nous étions dans la spirale infernale et envoûtante des sons, des résonances profondes amplifiées par les lieux qui se prêtent admirablement aux (ré)percussions des sons...

Popov_0002

 

Que du bonheur ensuite lorsque Jean "Popov" entama la seconde partie du spectacle, seul au milieu de ses gongs ramenés des contrées lointaines de Bali, Thailande, Vietnam et Chine : partie du spectacle moins "improbable" que la précédente, celle-ci mit en exergue tout le talent créatif de l'artiste qui s'aida de bandes préenregistrées pour donner encore plus de volume et d'ampleur à son oeuvre.

 

Merci Messieurs de nous avoir fait découvrir ce monde des sons auxquels, selon Bernadette, la responsable du lieu, "l'Orbière n'avait encore jamais vibré"...

Popov_0001 Popov_0003

Popov_0005